Cornelli, Marie Véronique (née Kroepflen vers 1804)

De Une correspondance familiale

Dans les actes d'état-civil comme dans les lettres se trouvent plusieurs orthographes : Cornelli, Cornelly, Cornelius ou Cornellius.

Mme Cornelli est recrutée à Vieux-Thann au printemps 1859 pour s’occuper de la petite Marie Mertzdorff (née le 15 avril) comme nourrice (bonne d’enfant) tandis que la maman, Caroline Duméril, allaite le bébé. Comme l’indiquent les lettres, Mme Cornelli est très présente auprès de la mère et de l’enfant. Elle quitte le service de la famille le 19 septembre 1859. Des années plus tard, Charles Merzdorff critique rétrospectivement ses méthodes (lettre du 14 avril 1881).

Marie (ou Véronique selon les actes) Kroepflen (Kröpflen) est née vers 1804. Elle est déclarée « sans profession » ou « sage-femme ». Marie Kroepflen épouse Dominique Cornelly, né à Fribourg (Grand Duché de Bade), fils de Jean Cornelly, cordonnier et de Marie Anne Ricklin. Dominique Cornelly, jardinier, travaille en particulier pour André Koechlin à Mulhouse. Dominique Cornelly meurt en 1858 à Vieux-Thann.
Le couple Cornelli-Kroepflen a au moins deux filles :
- Marie Eugénie Cornelly, née à Mulhouse 1837, marchande de faïence, épouse en premières noces Charles Bellenger, contremaître, décédé à Vieux-Thann en 1861 ; en secondes noces elle épouse à Mulhouse, en 1864, Émile Albert Hetzlin.
- Joséphine Adèle Cornelli, née 1843 en territoire de Belfort, épouse à Mulhouse, en 1861, Louis Philippe Sailler, ferblantier.



Pour citer cette page

« Cornelli, Marie Véronique (née Kroepflen vers 1804) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Cornelli,_Marie_V%C3%A9ronique_(n%C3%A9e_Kroepflen_vers_1804)&oldid=41722 (accédée le 20 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.