Cochin, Denys (1851-1922)

De Une correspondance familiale


Denys Cochin est un ami de Marcel de Fréville (lettre du 5 décembre 1881).

Denys Cochin fait ses études au Collège Stanislas et au lycée Louis-le-Grand. Il s’engage en 1870, puis, après la guerre, il est pendant un an attaché d’ambassade à Londres. De retour en France en 1872, il entreprend des études de chimie. Il s'intéresse également à la philosophie. Amateur d'art, Denys Cochin achète des œuvres de Claude Monet, Paul Cézanne et Maurice Denis.

Homme politique, Denys Cochin est conseiller municipal de Paris, quartier des Invalides (1881-1894) et député de Paris (1893-1919), la droite libérale monarchiste, défendant l'école libre. Catholique rallié à l’« Union sacrée », il est ministre d’État dans le cabinet Briand (29 octobre 1915 - 12 décembre 1916), puis sous-secrétaire d’État aux Affaires étrangères, chargé de la question du blocus allemand, dans le cabinet Ribot (20 mars - août 1917). Membre de l'Institut, il est élu à l’Académie française en 1911.

Plusieurs de ses discours sont publiés, ainsi que des livres, dont : Les écoles chrétiennes devant l'intolérance laïque (1879) ; La Compagnie du gaz et la ville de Paris : traité, négociations, rapports (1883) ; L'évolution et la vie (1886) ; Contre les Barbares (1899) ; Les questions actuelles de politique étrangère dans l'Amérique du Nord, conférences (1911) ; Descartes (1913) ; Le Dieu allemand (1917) ; Louis-Philippe, d'après des documents inédits (1918) ; 1914-1922, la guerre, le blocus, l'Union sacrée, introduction par Victor Bucaille (1923) ; Pour l'enseignement libre (1927). Vers 1908-1909 il publie sous le pseudonyme collectif de « Junius ».

Denys Cochin épouse Hélène Péan de Saint-Gilles (1857-1946) en 1876 ; ils ont six enfants :

1- Augustin Cochin (1876-1916), capitaine d'infanterie

2- Jean Cochin (1878-1962), capitaine de vaisseau

3- Jacques Cochin (1879-1915), capitaine d'infanterie. Il épouse Marthe Firmin-Didot (1889-1973) en 1911

4- Françoise Cochin (1882-1968)

5- Madeleine Cochin (1884-1956). Elle épouse en 1906 Armand de Ghaisne de Bourmont (1880-1917)

6- Marie-Anne Cochin (1886-1981). Elle épouse en 1909 le député-maire Bernard Quenault de La Groudière (1878-1961).

*

Denys Cochin est le fils d'Augustin Cochin (1823-1872), publiciste, auteur d'études d'histoire sociale, membre de l'Institut (Académie des sciences morales et politiques, élu en 1864), maire du 10e arrondissement de Paris (1853-1858), préfet de Seine-et-Oise (en 1871), qui a trois fils avec son épouse Adeline Benoist d'Azy :

1- Denys Cochin (1851-1922)

2- Henry Cochin (1854-1926). Homme politique, il est maire de Saint-Pierre-Brouck en 1889 puis député du Nord de 1893 à 1914. Il est également spécialiste de l'histoire et de la littérature italiennes de la Renaissance et traducteur de l'italien. Il épouse en 1883 Thérèse-Marie Arnaud-Jeanti.

3- Pierre Cochin (1858-1939), officier de cavalerie.


Pour citer cette page

« Cochin, Denys (1851-1922) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Cochin,_Denys_(1851-1922)&oldid=55862 (accédée le 2 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.