Chasles, Michel (1793-1880)

De Une correspondance familiale

Marie Mertzdorff signale que son « oncle » Alphonse Milne-Edwards est invité à dîner chez « M. Chasles » (1875, 1879) ; il s’agit du mathématicien et historien des mathématiques Michel Chasles. Emilie Mertzdorff signale son décès (lettre du 19 décembre 1880).

Michel Chasles, fils d’un commerçant, polytechnicien (1812), devient professeur de machines et de géodésie à l'École polytechnique (1841-1851), puis professeur de géométrie à la Sorbonne (1846-1867). Il est correspondant (1839) puis membre (1851) de l'Académie des sciences.

Il est le frère de l’homme politique Adelphe Chasles (1795-1868) et le cousin du journaliste et homme de lettres Philarète Chasles (1798-1873).



Pour citer cette page

« Chasles, Michel (1793-1880) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Chasles,_Michel_(1793-1880)&oldid=41691 (accédée le 27 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.