Bournonville, Christian de (1877-1941) et sa famille

De Une correspondance familiale


Les Froissart fréquentent les de Bournonville au début du XXe siècle dans le Pas-de-Calais. Il s’agit de Christian de Bournonville et son épouse Germaine Le Vasseur de Fernehen.

Christian (Théobald Alfred Marie Joseph) de Bournonville est né en 1877 à Guînes (Pas-de-Calais), fils de Louis (Albert Léon) de Bournonville (né en 1844), maire de Guînes, et de Clémence Eugénie Julie de Werbier. Christian de Bournonville est l’aîné de trois frères. Il est propriétaire à Hesmond.

En 1907 Christian de Bournonville épouse Germaine (Marie Justine) Le Vasseur de Fernehen. Ils ont un fils, Guy (Léonce Étienne Théobald Germain Joseph) de Bournonville (1915-1991), qu’Émilie Mertzdorff-Froissart trouve «  dégourdi pour ses 2 ans ½ » (lettre du 27 août 1917-B).

*

Louis de Bournonville a un frère et deux sœurs. L’une d’elles, Marie Rosalie Julie de Bournonville (née en 1842) épouse en 1875 François Joseph Auguste Jules Placide Le Vasseur de Fernehen, fils d’Étienne François Le Vasseur de Fernehen et de Marie Rosalie Lorgnier (du Mesnil) (vers 1784-1849). D’où le lien de cousinage évoqué dans la lettre du 14 août 1916 : « Mme Lorgnier Dumesnil cousine des Bournonville » – probablement Marie Joseph Ghislaine Fallon (1871-1964), épouse de Christophe Augustin Lorgnier Dumesnil (1870-1902).


Pour citer cette page

« Bournonville, Christian de (1877-1941) et sa famille », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bournonville,_Christian_de_(1877-1941)_et_sa_famille&oldid=55813 (accédée le 7 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.