Bonnard, Augustin Henri de (1781-1857)

De Une correspondance familiale

Dans son Eloge d’André Marie Constant Duméril, Pierre Flourens évoque les « courses » dans la forêt de Fontainebleau en compagnie de Bonnard.

Après avoir étudié à l’Ecole Polytechnique (promotion 1797) et à l’Ecole des Mines de Paris (1800-1801), Augustin Henri de Bonnard est chargé d’écrire une Notice sur diverses recherches de houille entreprises dans le département du Pas-de-Calais (1809). Il publie ensuite un Essai géognostique sur l’Erzgebirge, ou sur les montagnes métallifères de la Saxe (1816) et rédige l’article « Terrain » pour le Nouveau Dictionnaire d’Histoire naturelle. Ses recherches les plus importantes sont réalisées en Bourgogne où il décrit avec précision le contact entre les terrains stratifiés et le granite du Morvan.

A partir de 1822, il est secrétaire de la Société Philomatique de Paris et entre en 1837 à l’Académie des sciences.



Pour citer cette page

« Bonnard, Augustin Henri de (1781-1857) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bonnard,_Augustin_Henri_de_(1781-1857)&oldid=41626 (accédée le 29 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.