Bethmont, Paul (1833-1889)

De Une correspondance familiale

Marcel de Fréville, l'époux de Marie Mertzdorff, travaille à la Cour des comptes. Marie raconte qu'« ils ont une grande séance pour l’installation de leur nouveau 1er président, M. Bethmont et du procureur général M. Audibert » (lettre du 1er novembre 1880).

Paul Bethmont, né en 1833 à Vitry-sur-Seine (actuel Val-de-Marne), est le fils d'Eugène Bethmont (1804-1860), député et ministre. Paul Bethmont fait ses études à Paris. Avocat, il est député de la Charente Inférieure (où il a des propriétés) de 1865 à 1882 et premier président de la Cour des comptes de 1880 à 1889. À la Chambre, il siège au centre gauche et s'occupe particulièrement des questions relatives à la marine. Plusieurs de ses propositions et rapports, faits au nom de la Commission du budget ou concernant la Charente Inférieure sont publiés (Des préfets des conseils généraux et du suffrage universel, 1864, 1874). Réélu en 1881 il donne sa démission en mars 1882 pour se consacrer entièrement à ses fonctions de premier président de la Cour des comptes.



Pour citer cette page

« Bethmont, Paul (1833-1889) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bethmont,_Paul_(1833-1889)&oldid=41595 (accédée le 7 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.