Bacon, Robert (1860-1919)

De Une correspondance familiale

En février 1918 le colonel Bacon se met en relation avec les Froissart pour loger le général Pershing dans leur maison de Brunehautpré (Pas-de-Calais).

Robert Bacon, né à Boston (Etats-Unis), diplômé de l'Université Harvard, travaille jusqu’en 1903 dans la banque. En 1883 il épouse Martha Waldron Cowdin ; ils ont quatre enfants, dont Robert Bacon, futur député. Robert Bacon devient Secrétaire d'État, puis il est nommé ambassadeur des États-Unis en France de 1909 à 1912, avant de revenir à Harvard. Robert Bacon repart en France en 1914 où il s’occupe de l'American Ambulance. Il est nommé major et travaille avec le Général Pershing à partir de 1917. Nommé lieutenant-colonel en 1918, Robert Bacon est chef de la mission militaire américaine au quartier général britannique. Il meurt le 29 mai 1919, des suites d’une opération chirurgicale.

James Brown Scott (1866-1943) publie Robert Bacon : sa vie et ses lettres (1860-1919), ouvrage illustré, avec un « avant-propos par le maréchal de camp sir Douglas Haig » (Honoré Champion, 1925).



Pour citer cette page

« Bacon, Robert (1860-1919) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bacon,_Robert_(1860-1919)&oldid=53513 (accédée le 4 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.