Alessandrini, Antonio (1786-1861)

De Une correspondance familiale

Dans sa lettre du 6 décembre 1834, André Marie Constant Duméril fait allusion aux travaux d’Alessandrini. Médecin italien, né et mort à Bologne, Antonio Alessandrini enseigne l'anatomie comparée et la science vétérinaire à l’université de Bologne. Il est président de l’Accademia delle Scienze de la ville et de la section de zoologie de l'Ottava Riunione degli Scienziati Italiani à Gênes (1846). Il publie de très nombreux articles de zoologie et s’intéresse en particulier à la physiologie du ver à soie.



Pour citer cette page

« Alessandrini, Antonio (1786-1861) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Alessandrini,_Antonio_(1786-1861)&oldid=41525 (accédée le 9 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.