1917 – Copie du rapport de M. Hochstetter sur la visite de M. Froissart des 20/21 Août 1917

De Une correspondance familiale

Copie du Rapport de M. Hochstetter sur la visite de M. Froissart[1] du 20/21.8.17.
Lors de son dernier voyage en Alsace M. le Commandant Froissart, que je n’avais pas vu pendant sa visite au Bureau de Fellering, est venu me voir chez moi à Saint-Amarin, le lendemain soir avant son départ.

Dans le cours de notre entretien on a peu parlé des affaires du séquestre.

La seule demande faite à ce sujet par M. Froissart a été celle pour savoir, si depuis sa visite à Lyon et depuis ma rentrée, il n’a avait pas de fait nouveau.

Je lui ai répondu, qu’autant que je savais, la réquisition en train suivait son cours et que nous restons dans l’attente des nouvelles concernant le suivi ultérieur de nos affaires de Lyon. La conversation en est restée là, sans que M. Froissart ait demandé d’autres renseignements.

Notes

  1. Damas Froissart.

Notice bibliographique

D’après l’original (sur la même feuille que le rapport de M. Zwingelstein)

Document(s) à télécharger

Original de la copie du rapport de M. Hechstetter sur la visite de M. Froissart des 20/21 Août 1917.jpg


Pour citer cette page

« 1917 – Copie du rapport de M. Hochstetter sur la visite de M. Froissart des 20/21 Août 1917 », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=1917_%E2%80%93_Copie_du_rapport_de_M._Hochstetter_sur_la_visite_de_M._Froissart_des_20/21_Ao%C3%BBt_1917&oldid=53558 (accédée le 28 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.