Zimmermann, Thiébaut (1814-1884)

De Une correspondance familiale

Charles Mertzdorff, maire de Vieux-Thann, cite Zimmermann comme son adjoint (lettre du 2 novembre 1870). Zimmermann devient maire de Vieux-Thann de 1872 à 1883.

L’acte de décès de Thiébaut [Theobald] Zimmermann, rédigé en allemand à Vieux-Thann le 20 février 1884, précise qu’il est retraité, célibataire, âgé de 69 ans, né à Thann, de confession catholique ; qu’il est fils du comptable Joseph Zimmermann, décédé à Issenheim et son épouse Anne Marie Godel, morte à Vieux-Thann. La déclaration est faite par son neveu, Louis Zimmermann, directeur d’usine, domicilié à Roubaix.

D’autres actes d’état-civil indiquent que le père de Thiébaut Zimmermann, Joseph Zimmermann, négociant et fabricant de draps (né vers 1780) a épousé en secondes noces, le 22 juillet 1807 à Thann, Marie Catherine Françoise Godel (née à Thann en 1782).

Joseph Zimmermann a plusieurs enfants, dont :

Thiébaut, mort-né le 24 mars 1808

Thiébaut Louis, né le 24 janvier 1809[1]

Marie Anne, née le 18 décembre 1810

Thiébaut, né le 9 novembre 1814.

Notes

  1. A partir de cette naissance, les actes d’état-civil attribuent à la mère le prénom de Marie Anne.



Pour citer cette page

« Zimmermann, Thiébaut (1814-1884) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Zimmermann,_Thi%C3%A9baut_(1814-1884)&oldid=42408 (accédée le 2 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.