Templier, Amélie (née en 1856), épouse de Léon Meunier

De Une correspondance familiale

Émilie Mertzdorff a le même professeur d'italien que « Mlle Templier » (lettre du 16 mars 1882). Il s'agit possiblement d'Amélie Templier.

Amélie Templier est née au Plessis Piquet (Le Plessis-Robinson dans les Hauts-de-Seine) en 1856, et demeure avant son mariage soit boulevard Saint-Michel à Paris, soit à Sucy-en-Brie. Elle est fille d'Émile (François) Templier (1821-1891) et de Louise Agathe Hachette (1829-1900), propriétaires.

En 1887 Amélie Templier épouse Léon Meunier (1849-1937), fils d'Alexandre Meunier (du Houssoy) (1817-1887) et d'Émilie Favart (†1891), veuf de Louise Marie Madeleine Templier. Léon Meunier est directeur des ateliers de la Librairie Hachette.


Pour citer cette page

« Templier, Amélie (née en 1856), épouse de Léon Meunier », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Templier,_Am%C3%A9lie_(n%C3%A9e_en_1856),_%C3%A9pouse_de_L%C3%A9on_Meunier&oldid=32157 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.