Société entomologique de France

De Une correspondance familiale

La Société entomologique de France est fondée par une poignée d’entomologistes parisiens, le 31 janvier 1832, au siège de la Société Philomathique, rue d’Anjou-Dauphine. « Son objet est de concourir aux progrès de l’entomologie ; elle s’occupe de tout ce qui concerne l’histoire naturelle des crustacés, des arachnides et des insectes ».

Parmi les membres fondateurs, on compte Pierre André Latreille (1762-1833), président d’honneur, Jean Guillaume Audinet-Serville, président élu, Victor Audouin (1797-1841), qui succède ensuite à Latreille, et Henri Milne-Edwards (1800-1885). La Société regroupe une pléiade d’entomologistes venus d’horizons très divers, amateurs et scientifiques professionnels, dont quelques étrangers appartenant à des Académies ou Sociétés savantes (Londres, Berlin et Stockholm).

A côté des « naturalistes-voyageurs », qui se consacrent à la recherche et à la description des espèces nouvelles, il y a ceux qui construisent les bases des classifications naturelles, définissent les premiers principes de la systématique moderne, et confectionnent ainsi les premières monographies. D’autres orientent leurs recherches vers la morphologie ou l’anatomie des insectes. Enfin, il y a ceux qui s’intéressent plus spécialement aux comportements des insectes, à leurs mœurs, et qui passent une large partie de leur temps à les observer et, éventuellement, à évaluer l’importance de leurs dégâts dans les milieux où ils pullulent.

Durant les douze premières années, la Société entomologique tient ses réunions au siège de la Société Philomathique. En 1844, elle s’installe dans un local mis à sa disposition à l'Hôtel de Ville de Paris. A partir de 1865, elle se déplace en divers lieux, à la Mairie du quatrième arrondissement, puis à celle du sixième, avant de trouver asile à l’Hôtel des sociétés savantes, 28 rue Serpente. Mais l’exiguïté des locaux et le volume de sa bibliothèque qui augmente rapidement l’obligent de nouveau à déménager dans une grande salle concédée par l’Institut national agronomique (où elle reste jusqu’en 1932).

Créées dès 1832, les Annales de la Société Entomologique de France constituent l'un des plus anciens périodiques mondiaux consacrés à l'entomologie.


Pour citer cette page

« Société entomologique de France », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Soci%C3%A9t%C3%A9_entomologique_de_France&oldid=31303 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.