Pitolet, Amédée (1813-1889)

De Une correspondance familiale

M. Pitolet participe au déroulement des examens blancs organisés par le cours que fréquente Marie Mertzdorff (décembre 1875). Il s'agit très probablement d'Amédée Pitolet.

L'état-civil de Paris (16e arrondissement) mentionne le décès d’Hubert Amédée Pitolet, « inspecteur honoraire de l'enseignement primaire du Département de la Seine, Officier de l'Instruction publique », fils de Quentin Pitolet et d'Agathe Pourgeon. L'état-civil reconstitué de Paris mentionne la naissance d'Hubert Amédée Pitolet en 1813 et son mariage en 1840 avec Hildebrand Adélaïde ou Aglaé Louise (née vers 1826). Le décès est déclaré par Auguste Amédée Joseph Lobry, 22 ans, employé de commerce, petit-fils d'Amédée Pitolet.

Amédée Pitolet publie le Guide légal, administratif et pédagogique, contenant toute la législation relative à l'instruction primaire... (E. Belin, 1863), ouvrage cité par Ferdinand Buisson.

Dans les années 1840 « l'Institution Amédée Pitolet, située à Paris, rue de Sèvres, 35 » est mentionnée comme préparant avec succès des élèves (garçons) à l'entrée au collège Saint-Louis.



Pour citer cette page

« Pitolet, Amédée (1813-1889) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Pitolet,_Am%C3%A9d%C3%A9e_(1813-1889)&oldid=42208 (accédée le 14 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.