Perrier, Edmond (1844-1921)

De Une correspondance familiale

Dans une lettre du 10 novembre 1881 Émilie Mertzdorff mentionne un « grand dîner » chez les Milne-Edwards où sont invités les participants à l'expédition du Travailleur, parmi lesquels le naturaliste et zoologue Edmond Perrier.

Edmond Perrier, né à Tulle (Corrèze) est le fils d'Antoine Perrier (1819-1890), directeur de l'école normale de Moulins. Edmond Perrier est agrégé de sciences physiques (1867) et docteur ès sciences naturelles (1869). Professeur d'anatomie comparée au Muséum national d'histoire naturelle (à partir de 1876), il en assure la direction de 1900 à 1919. Edmond Perrier est membre de l'Académie des sciences (élu en 1892) et de l'Académie de médecine. L'un des frères d'Edmond Perrier, Rémy Perrier (1861-1936), est lui aussi zoologue.

Edmond Perrier est marié une première fois en 1872 avec Anna Lemercier (née en 1850, fille d'un conservateur des Hypothèques) avec pour témoin Louis Pasteur (1822-1895) ; ils ont un fils, Gabriel Perrier. En secondes noces, Edmond Perrier épouse vers 1895 avec Marie Cécile Henry Dit Bertin (1854-1937).

Edmond Perrier est l'auteur de très nombreux ouvrages, dont : Les colonies animales et la formation des organismes (1881), Îles et récifs madréporiques, La philosophie zoologique avant Darwin (1884), Le transformisme (1888), Les Explorations sous-marines (1891), Lamarck et le transformisme actuel (1893), Traité de zoologie (1893-1932), Les colonies animales et la formation des organismes (1898), À travers le monde vivant (1916), La terre avant l'histoire, les origines de la vie et de l'homme (1920).

Edmond Perrier rédige plusieurs manuels pédagogiques : Éléments d'histoire naturelle des animaux, rédigés, conformément aux programmes officiels du 2 août 1880, pour la classe de 8e (1881), Anatomie et physiologie animales pour l'enseignement de la zoologie dans la classe de philosophie (1882, 1886), Notions de zoologie (1884, 1885), Leçons élémentaires sur l'histoire naturelle des animaux et Précis de physiologie animale « conformes aux programmes de 1882 pour l'enseignement secondaire des jeunes filles » (1885), Manuel de sciences, avec leurs applications à l'agriculture et à l'hygiène : leçons, entretiens, devoirs d'examen (1895).

Edmond Perrier dirige avec le Dr. Verneau : La femme dans la nature, dans les mœurs, dans la légende, dans la société : tableau de son évolution physique et psychique (1908).

Edmond Perrier préface également en 1882 la traduction de l'ouvrage de Charles Darwin : Rôle des vers de terre dans la formation de la terre végétale.

Notes




Pour citer cette page

« Perrier, Edmond (1844-1921) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Perrier,_Edmond_(1844-1921)&oldid=42952 (accédée le 28 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.