Paradis, Jacques Henri (1824-1896) et son épouse Marie Aimée Roman

De Une correspondance familiale

Jacques Henri Paradis épouse en 1855 Marie Aimée Roman. Les Roman font partie des relations des Mertzdorff et des Duméril en Alsace. Ils se rencontrent également à Paris.

Jacques Henry Paradis, né en 1824 à Paris, décède en 1896 dans les Pyrénées-Atlantiques. Il est le fils de Pierre Claude Antoine Paradis (†1843) et de Jacqueline Élisabeth, dite Élisa Roman (vers1795-1880), fille de Jacques Roman (1764-1832) et de Charlotte Élisabeth Boidard. Jacques Henry Paradis est agent de change, banquier et rentier. Jacques Henry Paradis a au moins un frère, Charles Louis Antoine Paradis, né vers 1820, associé agent de change, témoin à son mariage.

Jacques Henry Paradis (1824-1896) et Marie Aimée Roman (1838-vers 1918) se marient le 25 août 1855 à Husseren-Wesserling (Haut Rhin). Ils ont deux filles :
Marie Zélia Paradis (1856-1927)
Marie Pauline Paradis (née en 1870).

On attribue à Jacques Henri Paradis la publication du Journal du siège, 1870-1871 par un bourgeois de Paris, témoignage de plus de 900 pages paru en 1872.



Pour citer cette page

« Paradis, Jacques Henri (1824-1896) et son épouse Marie Aimée Roman », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Paradis,_Jacques_Henri_(1824-1896)_et_son_%C3%A9pouse_Marie_Aim%C3%A9e_Roman&oldid=42168 (accédée le 7 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.