Panckoucke, Charles Joseph (1736-1798)

De Une correspondance familiale

Dans une lettre de 1806 André Marie Constant Duméril signale à ses parents que son futur beau-père, Daniel Delaroche, est « l'un des premiers auteurs de l'encyclopédie de Panckoucke ».

Né à Paris ; fils du libraire lillois André Joseph Panckoucke, Charles Joseph Panckoucke est reçu libraire à Lille en 1759 puis à Paris en 1762. Il fonde son premier journal en 1759, achète en 1778 le Mercure de France et constitue un empire de presse en absorbant différents périodiques. Pendant la Révolution, il possède des journaux aux opinions contraires : le Mercure monarchiste et le Moniteur universel patriote.

Il crée sa propre imprimerie en 1790. Entre autres grandes entreprises éditoriales, il publie les œuvres de Buffon et différents dictionnaires et encyclopédies, dont l'Encyclopédie méthodique qui refond l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (1751-1772) en reclassant les articles par domaines de savoir. Il est également auteur et traducteur. Il cède en 1794 son fonds et son imprimerie à son gendre et associé Henri Agasse.



Pour citer cette page

« Panckoucke, Charles Joseph (1736-1798) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Panckoucke,_Charles_Joseph_(1736-1798)&oldid=42166 (accédée le 9 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.