Moret, Marguerite (1862-1945)

De Une correspondance familiale

Marguerite Moret est, comme Marie Mertzdorff, une élève par correspondance du cours des dames Boblet : Marie doit lui faire suivre du matériel pédagogique « au château de Rocheprise, près Aisey-sur-Seine, Côte d'Or » (lettre du 26 mai 1872).

(Marie Louise) Marguerite Moret est la fille de Jules (Alphonse) Moret (1828-1907), (lui-même fils d'un polytechnicien, colonel d'artillerie, Jean Marie François Moret), et de Marie Bollinger (1838-1915).

Marguerite Moret épouse en 1886 Raoul Bourgeois de Jessaint (1856-1888), saint-cyrien, rentier ; ils ont une fille Thérèse Bourgeois de Jessaint (1886-1924).

Marguerite Moret est l'aînée d'une fratrie de cinq enfants :

- Jeanne Moret (1865-1865)

- Pierre Moret (1872-1947), qui dirige la maison de champagne Bollinger

- Lucie Moret (1873-1963)

- Paul Moret (1875-1956).

Le château de Rocheprise, en partie des XVe et XVIe siècles, est agrandi au XIXe siècle par son propriétaire, le colonel Jean Marie François Moret (des tours et un logis sont ajoutés). Le château passe à son fils Jules et reste depuis dans sa descendance.

La famille Moret est connue sous le nom de Moret de Rocheprise.




Pour citer cette page

« Moret, Marguerite (1862-1945) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Moret,_Marguerite_(1862-1945)&oldid=42950 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.