Martin, Jules (1813-1898) et sa famille

De Une correspondance familiale

Les Martin sont apparentés aux Duméril : Jules Martin épouse en 1845 (Émilie Eudoxie) Félicité Duméril (1818-1898). Jules Martin est le fils de Charles Honoré Martin.

Charles Honoré Martin épouse Sophie (Adélaïde) Forcebras, le 11 novembre 1807 à Oisemont (Somme). Charles Honoré Martin est propriétaire, maire d'Oisement. Le couple Martin-Forcebras a plusieurs enfants.

D'après les tables décennales, naissent à Oisemont :
- Adélaïde Martin (24 septembre 1808-1811)
- Élise Martin (née le 24 février 1810)
- Charles Martin (né le 10 février 1812)
- Jules Martin (né le 9 novembre 1813). Jules Martin, propriétaire, épouse le 14 novembre 1845 Félicité Duméril (1818-1898). Ils ont au moins une fille, Marie Joanna Martin, dite Anna Martin, née le 15 septembre 1846, qui épouse à Oisemont, le 5 avril 1869 Eugène (Fulgence) Mille, négociant à Amiens
- César Martin (1815 -1815)
- Amélie Martin (née le 20 mars 1816), qui épouse Étienne Alexis Sauvel ; ils ont au moins une fille
- (Louise) Adèle Martin (1825-1865) qui épouse le 29 août 1853 Eugène Duméril (1823-1854), docteur depuis la fin de mars (d'après le Journal d'Auguste Duméril)

Le Journal d'Auguste Duméril et les lettres mentionnent également :
- Noémie Martin (1820-1915), qui épouse en 1844 Frédéric Dollfus (1803-1856) ; ils ont trois enfants
- Alexandre Martin.



Pour citer cette page

« Martin, Jules (1813-1898) et sa famille », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Martin,_Jules_(1813-1898)_et_sa_famille&oldid=57833 (accédée le 2 décembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.