Marfan, Antonin Bernard Jean (1858-1942)

De Une correspondance familiale

En juin 1916, lorsque la petite Suzanne Degroote est gravement malade, le médecin traitant, le docteur Barth, fait appel à l’expertise du Docteur Marfan.

Antonin Bernard Jean Marfan, fils de médecin, fait ses études de médecine à Toulouse. Puis il vient à Paris (1879) où il devient, en 1892, agrégé et médecin des hôpitaux. Amené à travailler à l'hôpital des Enfants Malades, il se spécialise dans les maladies de l’enfance. Il y organise une consultation de nourrissons, en même temps qu’il enseigne l’hygiène et les maladies pédiatriques ; il s’attache à lutter contre la mortalité infantile. Il est élu à l’Académie de Médecine (1914) et occupe la chaire d’hygiène et de clinique de la première enfance créée cette année-là. Antonin Bernard Jean Marfan publie de nombreux ouvrages sur les maladies de la première enfance, l’allaitement et l’alimentation des enfants du premier âge, le rachitisme, l’hygiène des nouveau-nés, la tuberculose.



Pour citer cette page

« Marfan, Antonin Bernard Jean (1858-1942) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Marfan,_Antonin_Bernard_Jean_(1858-1942)&oldid=42083 (accédée le 1 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.