Loisel, Zénaïde – épouse Duméril (1809-1857) et ses proches

De Une correspondance familiale

Dans son journal, Auguste Duméril mentionne Zénaïde Loisel (épouse de Constant Duméril) et sa sœur (épouse de M. Plouviez).

Zénaïde Loisel et Élise Loisel sont les filles d’Antoine Joseph Emmanuel Loisel, marchand de draps, et Marie Françoise Constant Hyacinthe Cauche, mariés à Saint-Omer en 1805. Le couple a plusieurs enfants, dont :

  • Prosper Emmanuel Marie Loisel, marchand de drap (né en 1805)
  • Zénaïde Loisel (1809-1857), qui épouse en 1832 Constant Duméril (1809-1877). Le couple a quatre enfants : Émile (1833-1899), manufacturier comme son père ; Anna (1835-1913), religieuse puis supérieure de Sion ; Arthur (1837-1862) ; et Alice (1850-1887), également religieuse de Sion.
  • Élise (Félicité Louise) Loisel (1815-1859), qui épouse en 1834, à Saint-Omer, Benjamin Guilbert Joseph Plouviez (né en 1804). Il est docteur en médecine, fils d’u fabricant d’huile et neveu d’un professeur de médecine à Arras. Après sa thèse (Essai sur l'hépatite, 1829), Benjamin Guilbert Joseph Plouviez publie plusieurs ouvrages : Quelques idées de philosophie médicale (1834) ; Quelques considérations physiologiques et hygiéniques sur l'alimentation (1851) ; Du Meilleur mode d'appliquer le chloroforme et des moyens de combattre les accidents dont il est susceptible (1853) ; De la Possibilité de guérir souvent l'épilepsie (1854) ; Natation et asphyxie par submersion (1854).



Pour citer cette page

« Loisel, Zénaïde – épouse Duméril (1809-1857) et ses proches », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Loisel,_Z%C3%A9na%C3%AFde_%E2%80%93_%C3%A9pouse_Dum%C3%A9ril_(1809-1857)_et_ses_proches&oldid=58305 (accédée le 21 février 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.