Lhéritier de Chezelle, Jean François Gustave (1811-1859)

De Une correspondance familiale

Au début des années 1830, Auguste Duméril donne des nouvelles de son ancien condisciple à l'Institution Morin à Fontenay-aux-Roses, «  L’Héritier ». Il signale qu’« il est entré à Saint-Cyr » (lettre du 17 février 1831). Il s’agit probablement de Jean François Gustave Lhéritier de Chezelle.

Le parisien Jean François Gustave Lhéritier de Chezelle est le fils de Samuel François Lhéritier de Chezelle (1772-1829), général de la Révolution et de l'Empire, qui a épousé en 1810 Eugénie Julie Clier (1783-1826). Jean François Gustave Lhéritier de Chezelle a trois frères, Auguste Eugène (vers 1814-vers 1883), François Alphonse (1818-vers 1883), Samuel Ernest (1822-vers 1839) et une sœur, Caroline Léonie Lhéritier de Chezelle (1816-1903).

En 1846 Jean François Gustave Lhéritier de Chezelle épouse Gabrielle Martin de Vaux Moret (1804-1859).

Jean François Gustave Lhéritier de Chezelle fait une carrière militaire. À l’École supérieure de guerre il est sous-directeur des études, capitaine chargé du service intérieur et des manœuvres (1846-1852) ; à sa mort, il est chef d’escadron.



Pour citer cette page

« Lhéritier de Chezelle, Jean François Gustave (1811-1859) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lh%C3%A9ritier_de_Chezelle,_Jean_Fran%C3%A7ois_Gustave_(1811-1859)&oldid=59704 (accédée le 18 juillet 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.