Lejeune, Jean Charles Joseph (1775-1825)

De Une correspondance familiale

Lors d’une tournée des jurys de médecine en 1817 André Marie Constant Duméril se fait adresser son courrier « chez Monsieur Lejeune, médecin à Laon ».

Jean Charles Joseph Lejeune soutient sa thèse Du catarrhe en général, ou De l'inflammation du système muqueux à l'École de médecine de Paris en janvier 1806 – deux ans après son frère François Joseph Michel (Dissertation médico-chirurgicale sur quelques maladies du cerveau et de ses membranes, 1804).

La notice biographique Jean Charles Joseph Lejeune parait après sa mort dans l’Annuaire du département de l'Aisne (1827).



Pour citer cette page

« Lejeune, Jean Charles Joseph (1775-1825) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lejeune,_Jean_Charles_Joseph_(1775-1825)&oldid=42034 (accédée le 1 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.