Lecointe, Charles Édouard (1816-1876)

De Une correspondance familiale

Le docteur Lecointe est un ami d’Auguste Duméril (voir lettre du 28 octobre 1857), que celui-ci consulte peu avant sa mort en 1870.

Charles Édouard Lecointe, né à Paris, est fils de Charles René Lecointe et de Marie Agathe Piquet. Il a au moins un frère, Léon (Victor) Lecointe (né vers 1818), professeur de mathématiques à Anvers (Belgique). Charles Édouard Lecointe épouse Antoinette Françoise Élisabeth de Lalanne, qui a au moins un frère, Félix de Lalanne, né vers 1826, employé.

Charles Édouard Lecointe obtient le titre de docteur en médecine le 30 août 1843 à Bruxelles (Belgique) puis soutient sa thèse devant la Faculté de médecine de Paris le 25 février 1850 : De la belladone et de son emploi dans la scarlatine (recherches expérimentales sur l'atropine). En 1852 (repris par la Gazette médicale en 1853), il publie des Recherches expérimentales sur les modifications imprimées à la température animale par l'introduction dans l'économie de différents agents thérapeutiques, en collaboration avec Auguste Duméril et Jean Nicolas Demarquay ; et en 1865 un opuscule sur le Traitement du choléra. Lecointe est mentionné dans l'annuaire des médecins jusqu'en 1876, domicilié au 43 rue de Trévise à Paris. Son dossier d'étudiant en médecine est consultable aux Archives nationales sous la cote AJ-16/6785.

[Source principale : les renseignements communiqués par Bernadette Molitor,[<molitor@bium.univ-paris5.fr> ]


Pour citer cette page

« Lecointe, Charles Édouard (1816-1876) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lecointe,_Charles_%C3%89douard_(1816-1876)&oldid=58789 (accédée le 19 mai 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.