Kergariou, Joseph François René Marie Pierre de (1779-1849)

De Une correspondance familiale

Lors de sa tournée des jurys de médecine en 1812 André Marie Constant Duméril demande à son ami le général Dejean une lettre de recommandation pour le préfet de l’Indre-et-Loire. Il est fort bien reçu à Tours par celui-ci, le comte de Kergariou.

Joseph François René Marie Pierre de Kergariou, chambellan de Napoléon 1er et comte d’Empire (1810), est nommé préfet d'Indre-et-Loire (décembre 1811- octobre 1814). C’est à ce poste qu’il presse Bretonneau (qu’il avait connu et apprécié au château de Chenonceaux) de venir s’établir à Tours et lui offre la direction d’un service médical à l’hôpital (lettres des 20 et 21 mars 1814). Il est ensuite successivement préfet du Bas-Rhin (jusqu’en mars 1815) et préfet de la Seine-Inférieure. Il est conseiller d'État, député du département des Côtes-du-Nord ( 1820) et pair de France (1827-1830). Il s’intéresse à l’archéologie.



Pour citer cette page

« Kergariou, Joseph François René Marie Pierre de (1779-1849) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Kergariou,_Joseph_Fran%C3%A7ois_Ren%C3%A9_Marie_Pierre_de_(1779-1849)&oldid=41963 (accédée le 3 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.