Jullien, Marc Antoine (1775-1848)

De Une correspondance familiale

Marc Antoine Jullien est cité dans une lettre d’André Marie Constant Duméril comme une relation utile d’Auguste Duméril au moment où ce dernier, en février 1806, sollicite du ministre de la guerre son affectation aux hôpitaux militaires de Naples ; et une deuxième fois comme « responsable » de la démission du général Dejean en 1810.

Moins connu que son père Marc Antoine Jullien, dit Jullien de la Drôme (1744-1821), Jullien de Paris a cependant laissé une impressionnante bibliographie : rapports, essais, traités, esquisses, précis, notices, livrets, appendices, éditions et rééditions – et de nombreuses lettres.

À 16 ans Jullien est secrétaire de la Société jacobine de Romans fondée par son père, et il fait ses premiers discours publics à la Société jacobine de Paris. À 17 ans on l’envoie comme élève diplomate à Londres et à 18 ans il s’affirme comme commissaire des guerres. D’avril 1793 à l’été 1794 il multiplie les missions dans les zones atlantiques troublées, où il impose les positions de Robespierre. Thermidor lui vaut une incarcération : il commence à 20 ans une carrière politique d’opposant qui durera toute la vie.

Il prend part aux campagnes d’Italie et à l’expédition d’Égypte ; il obtient sous le Consulat et l’Empire les fonctions de gestionnaire des armées. Mais son activité politique à Naples est critiquée et sanctionnée. Lorsque la conjoncture politique lui devient défavorable, sous le Consulat, l’Empire et la Restauration, il s’investit dans la culture scientifique et la diffusion de nouvelles méthodes éducatives inspirées de Locke, de Rousseau et de son contemporain Pestalozzi. Il s’intéresse en particulier à la gestion pratique du temps quotidien. Pour vulgariser les sciences il fonde en 1819 la Revue encyclopédique, qu’il dirige jusqu’en 1831.

[La monographie que Philippe Lejeune a consacrée à Marc Antoine Jullien est consultable :

http://www.autopacte.org/07%20Marc-Antoine%20Jullien.pdf]



Pour citer cette page

« Jullien, Marc Antoine (1775-1848) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jullien,_Marc_Antoine_(1775-1848)&oldid=41960 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.