Jeudi 31 décembre 1846 (C)

De Une correspondance familiale

Lettre de vœux de la petite Caroline Duméril à son oncle Auguste Duméril et à sa tante Eugénie

Original de la lettre 1846-12-31(C)-page1.jpg Original de la lettre 1846-12-31(C)-pages2-3.jpg


Mon cher Oncle,

Je viens te souhaiter une bonne année et te remercier de toutes les bontés que tu as eues pour Léon[1] et pour moi pendant toute l’année car tu t’es souvent dérangé pour nous amuser le mardi soir et malgré le grand travail que tu as à faire tu penses encore à ce qui pourrait nous faire plaisir. Léon se joint à moi mon cher Oncle pour te remercier encore une fois.

Ta toute dévouée nièce

C. Duméril

Jeudi 31 Décembre 1846

Ma chère Tante,

Léon et moi nous te remercions de toutes les attentions que tu as eues pour nous, toi et mon oncle vous avez toujours été beaucoup trop bons pour nous. Aussi nous en sommes bien reconnaissants.

Adieu ma chère tante

ta nièce

C. Duméril

Jeudi 31 Décembre 1846


Notes

  1. Léon Duméril (né en 1840), frère de Caroline (née en 1836).

Notice bibliographique

D’après l’original

Annexe

Monsieur et Madame Duméril

Pour citer cette page

« Jeudi 31 décembre 1846 (C). Lettre de vœux de la petite Caroline Duméril à son oncle Auguste Duméril et à sa tante Eugénie », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jeudi_31_d%C3%A9cembre_1846_(C)&oldid=40092 (accédée le 6 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.