Jablochkoff, Paul (1847-1894)

De Une correspondance familiale

Marie Mertzdorff assiste avec Henri Milne-Edwards à une conférence de Jules Célestin Jamin à laquelle participe Paul Jablochkoff (lettre du 11 février 1878).

Paul Jablochkoff, né et mort en Russie, fait des études d’électrotechnique et travaille dans son pays comme ingénieur jusqu’en 1876. Venu à Paris, il invente « la bougie Jablochkoff », qui séduit Marie Mertzdorff et bientôt illumine l’avenue de l’Opéra. Paul Jablochkoff continue d’inventer condensateurs, dynamos, moteurs électriques et piles.



Pour citer cette page

« Jablochkoff, Paul (1847-1894) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jablochkoff,_Paul_(1847-1894)&oldid=41951 (accédée le 25 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.