Haeffely, Henri (1816-1877)

De Une correspondance familiale

Charles Mertzdorff est en relation d’affaires avec l’industriel Henri Haeffely, à qui il loue l’usine de Morschwiller en décembre 1875.

Henri Haeffely est issu d’une famille de blanchisseurs qui s’établit à Pfastatt au XVIIIe siècle. Le père de Henri, Daniel Haeffely (1786-1846), industriel, maire de Pfastatt, marié avec Marguerite Lidy (1787-1835), a 11 enfants dont une fille Anne Marie (1813-1869) qui épouse Eugène Leconte, négociant, natif de Montbéliard et des fils, dont : Jean Daniel, blanchisseur (1814-1835), Henri, blanchisseur (1816-1877), Daniel, ingénieur mécanicien (1817-1860), Frédéric, blanchisseur, puis négociant (1819-1884), Jacques, Albert (brasseur). En 1843 Daniel Haeffely lègue son entreprise à deux de ses fils, Jacques (qui se retire en 1849) et Henri. Henri Haeffely dirige alors seul l'entreprise « Blanchiment de toile et tissus de Pfastatt-le-Château », dont il diversifie les activités.

Henri Haeffely est maire de Pfastatt (comme son père), élu conseiller général du canton de Mulhouse Nord (1864-1870), élu député au Reichstag allemand, le 1er février 1874, représentant des provinces annexées d'Alsace et de Lorraine. Malade, il cède sa place en 1876 à Jean Dolfus, lui aussi protestataire alsacien.

Henri Haeffely célibataire, philanthrope, membre de la Société Industrielle de Mulhouse, lègue en 1877 une grande partie de sa fortune aux communes de Pfastatt et de Lutterbach.

[D’après Daniel Schaerer, président de la Société d'Histoire de Pfastatt http://pfastatt.typepad.com/affiche_pfastatt/cat1605356/index.html]



Pour citer cette page

« Haeffely, Henri (1816-1877) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Haeffely,_Henri_(1816-1877)&oldid=41914 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.