Gosse, Hippolyte Jean (1834-1901) et ses proches

De Une correspondance familiale

A l’été 1865 Auguste Duméril note dans son journal que son cousin Charles Auguste Duméril, en voyage avec ses enfants, « quitte Lyon de grand matin et arrive vers midi à Genève où il passe la journée. Rencontre des messieurs Gosse. » Il s’agit probablement d’André Louis Gosse et son fils Hippolyte Jean Gosse.

Le genevois André Louis Gosse (1791-1873) fait des études de médecine à Paris. En 1833 il épouse Blanche Victorine Cécile Le Texier (1813-1893), fille d’un ingénieur des Ponts et Chaussées. Ils ont un fils, Hippolyte Jean Gosse.

Hippolyte Jean Gosse (1834-1901) fait comme son père des études de médecine à Paris. Il devient professeur de médecine légale à la faculté de droit à Genève. Il exerce des fonctions au sein du Grand conseil de Genève, qu’il préside en 1875-1876. En 1872 Hippolyte Jean Gosse épouse Marie de Kossikovsky (1849-1892) ; ils ont cinq enfants :

  1. Albert Valentin Gosse (1872-1876)
  2. Emma Andrée Gosse (1873-1873)
  3. Elizabeth Tatiana Gosse (née en 1876), mariée en 1900 avec Hector Adolphe Maillart (1866-1932)
  4. Odette Fanny Gosse (née en 1878)
  5. Andrée Louise Gosse (1880-1893).



Pour citer cette page

« Gosse, Hippolyte Jean (1834-1901) et ses proches », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Gosse,_Hippolyte_Jean_(1834-1901)_et_ses_proches&oldid=58810 (accédée le 3 mars 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.