Figeac, Mademoiselle (1821-1883), épouse de Jules Jaluzot

De Une correspondance familiale

En 1865, lors d’un voyage familial, Charles Auguste Duméril « arrive au magnifique Schweizerhoff [hôtel à Lucerne] pour l'heure du souper, à 7 h. 3/4. Mlle Favart et Mlle Figeac soupaient à la table d'hôte », note son cousin Auguste Duméril dans son journal. Comme « Mlle Favart », « Mlle Figeac » est une actrice.

(Bathilde) Augustine Figeac, née et décédée à Paris, épouse en 1864 (en lui apportant une forte dot) Jules Jaluzot (1834-1906), fondateur des magasins Printemps, député (conservateur) de la Nièvre, antidreyfusard, Boulangiste. Il est à la tête de plusieurs organes de presse nationaux (La Presse en 1881 ; La Patrie et La Cocarde en 1892).

« Mlle Figeac » joue au théâtre du Vaudeville et au Gymnase : Bocquet père et fils de Laurencin, Marc-Michel et Eugène Labiche (1840) ; Le Mariage de Victorine de George Sand (1851) ; Le Demi-monde d'Alexandre Dumas fils (1855). Elle poursuit sa carrière à la Comédie-Française (1855-1865).


Pour citer cette page

« Figeac, Mademoiselle (1821-1883), épouse de Jules Jaluzot », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Figeac,_Mademoiselle_(1821-1883),_%C3%A9pouse_de_Jules_Jaluzot&oldid=58867 (accédée le 24 mai 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.