Festugière, Georges Jean (1835-1870) et ses proches

De Une correspondance familiale


Cécile Target (1848-1923) épouse le 6 mai 1868 Georges Jean Festugière (1835-1870).

Georges Jean Festugière est né en 1835 Bruges (Gironde). Il est le fils d’Eugène Festugière (1805-1856), directeur commercial des Forges du Périgord et d’Émilie Allègre. Georges Jean Festugière et son frère Émile reprennent la fonderie de Brousseval (Haute-Marne). Georges Jean Festugière meurt le 11 mai 1870 à Brousseval, à 34 ans.
Georges Jean Festugière et Cécile Target ont deux fils :

- Paul Festugière (20 février 1869-1950). Philosophe et homme de lettres, il collabore aux Annales de philosophie chrétienne et au Sillon. Il publie des ouvrages sur saint Augustin, Barbey d'Aurevilly, Kant. En 1896 il épouse Lucile Saint-Marc Girardin (1877-1930) ; ils ont au moins 8 enfants.

- Georges Festugière (12 mai 1870-1950), bénédictin. Son nom en religion est Maurice. Maurice Festugière est moine de l'Abbaye bénédictine Saint-Benoît de Maredsous à partir de 1896 ; il est ordonné prêtre en 1900.



Pour citer cette page

« Festugière, Georges Jean (1835-1870) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Festugi%C3%A8re,_Georges_Jean_(1835-1870)_et_ses_proches&oldid=54661 (accédée le 29 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.