Estourmel, Louis Marie d’ (1744-1823)

De Une correspondance familiale

En 1806, chez le ministre de l’Intérieur Jean Baptiste Nompère de Champagny, André Marie Constant Duméril rencontre d’Estourmel, qui l’engage à venir le voir.

Le marquis Louis Marie d’Estourmel. (1744-1823) représente, en qualité de député de la noblesse, le Cambrésis aux Etats généraux d’Artois en 1789. Lieutenant-général en 1792, devenu suspect, il est emprisonnée, comme son cadet Auguste (1754-1814, commandeur de l’ordre de Malte, qui laisse une correspondance croisée et des journaux de voyages). Il devient, après la Révolution, général, député de la Somme au corps législatif, avant d’être nommé membre de la Chambre des députés en 1814-1815.



Pour citer cette page

« Estourmel, Louis Marie d’ (1744-1823) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Estourmel,_Louis_Marie_d%E2%80%99_(1744-1823)&oldid=41842 (accédée le 26 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.