Dimanche 18 mai 1856

De Une correspondance familiale


Lettre d’Auguste Duméril (Paris) à Charles Lucien Bonaparte


original de la lettre 1856-05-18-page1 (Bibliothèque centrale du MNHN, Paris 2010).jpg original de la lettre 1856-05-18-page2 (Bibliothèque centrale du MNHN, Paris 2010).jpg


1045

Cote vingt-trois six cent huitième pièce

Paris 18 mai 1856

Je m’empresse d’adresser à S. A. Monseigneur le prince Charles Bonaparte mes très vifs remerciements pour le beau présent qu’il a eu la bonté de me faire en m’envoyant sa magnifique faune[1]. J’aurai l’honneur d’aller lui exprimer de vive voix ma reconnaissance, mais je n’ai pas voulu tarder à venir lui dire combien j’attache de prix à ce présent d’un ouvrage si précieux pour les zoologistes et que je n’avais pas encore la satisfaction de posséder.

Je prie S. A. Monseigneur le prince Bonaparte de vouloir bien agréer mes salutations très respectueuses.

A Aug Duméril


Notes

  1. Charles Lucien Bonaparte est l’auteur d’une Faune italienne (1833-1841).

Notice bibliographique

D’après l’original au Muséum national d’histoire naturelle (Ms 2600, n°1045)

Pour citer cette page

« Dimanche 18 mai 1856. Lettre d’Auguste Duméril (Paris) à Charles Lucien Bonaparte », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Dimanche_18_mai_1856&oldid=42649 (accédée le 11 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.