Dimanche 16 mai 1784

De Une correspondance familiale

Fragment de lettre de Jean Charles Nicolas Dumont (Oisemont) à son fils Charles (Paris)


16 Mai 1784[1]

Tombe d’accord pour l’impression de mon Plan de législation criminelle'[2] en faisant la seconde édition de mon Commentaire'[3] sans les édits et déclarations qui sont inutiles et ne peuvent me servir qu’à augmenter mal à propos les frais d’impression. Nous verrons ensuite avec Monsieur Berton[4] ou un autre pour le style civil auquel je vais mettre la dernière main.

Je garde l’exemplaire que tu m’as fait passer, tu peux en remettre un au fils de Monsieur Duméril[5].


Notes

  1. Jean Charles Nicolas Dumont s’adresse à son fils Charles Dumont de Sainte-Croix.
  2. Un Plan de Législation criminelle, par M. Dumont, volume in-8, parait à Paris en 1784.
  3. Le Nouveau commentaire sur l'ordonnance civile de 1667, par l'auteur du « Nouveau style criminel » est paru chez Berton en 1783.
  4. Probablement l’imprimeur libraire parisien Charles Pierre Berton (173.-1788), fils aîné et successeur de Gabriel Charles Berton. Il vend son fonds à Eugène Onfroy juste avant son décès (décembre 1788).
  5. Probablement Joseph Marie Fidèle Duméril, dit Désarbret, né en 1766, fils de François Jean Charles Duméril et qui se destine à la profession d’avocat.

Notice bibliographique

D’après l’extrait publié par Ludovic Damas Froissart, dans André Marie Constant Duméril, médecin et naturaliste, 1774-1860, 1984, p. 11.

Pour citer cette page

« Dimanche 16 mai 1784. Fragment de lettre de Jean Charles Nicolas Dumont (Oisemont) à son fils Charles (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Dimanche_16_mai_1784&oldid=39395 (accédée le 15 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.