Cicéri, Eugène (1813-1890)

De Une correspondance familiale
Émilie Mertzdorff utilise un livre d'aquarelle d'Eugène Cicéri, offert par son père (lettre du 6 juin 1882).
Eugène Cicéri appartient du côté de son père et du côté de sa mère (née Isabey) à des familles de peintres. Peintre et aquarelliste, influencé par l'École de Barbizon, il travaille d'abord le paysage autour de Fontainebleau. Il voyage et publie des recueils de lithographies réalistes d'après ses dessins, s'appuyant aussi sur la photographie comme documentation. Ses recueils contiennent en particulier des vues des Alpes et des Pyrénées, de la Bretagne, de l'Afrique du Nord – et aussi de l'Alsace : « maison de Dornach » (1872) dédiée à Madame Julie Engel, née Dollfus ; « Les Prussiens quittent Belfort par la porte de Brisach le 2 août 1873 » (publié à Mulhouse).
Il publie un Cours d'aquarelle (1878) sous la forme d'un in-folio oblong, avec 25 planches en noir et en couleur et texte intercalé. C'est ce manuel qu'utilise Émilie Mertzdorff.

Notes




Pour citer cette page

« Cicéri, Eugène (1813-1890) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Cic%C3%A9ri,_Eug%C3%A8ne_(1813-1890)&oldid=42925 (accédée le 26 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.