Brottier, Daniel (1876-1936)

De Une correspondance familiale

Guy Colmet Daâge et son épouse Madeleine Froissart fréquentent le père Brottier.

Daniel Brottier, après le petit séminaire de Blois, est ordonné prêtre en 1899. D’abord professeur au collège de Pontlevoy, il entre bientôt dans la congrégation du Saint-Esprit, et devient Assistant général des Pères du Saint-Esprit. En 1903 Daniel Brottier est nommé vicaire à la paroisse de Saint-Louis du Sénégal, où il fonde un patronage. Malade, il rentre en France en 1911 où, nommé vicaire général, il a pour mission de lever les fonds nécessaires à la construction d'une cathédrale à Dakar. En août 1914 Daniel Brottier se porte volontaire comme aumônier militaire. Après la guerre il propose à Clemenceau de fonder l'Union nationale des Combattants. Par la suite, il prend la direction de l'œuvre des Orphelins apprentis d'Auteuil qui compte alors 70 enfants. Daniel Brottier est béatifié en 1984.



Pour citer cette page

« Brottier, Daniel (1876-1936) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Brottier,_Daniel_(1876-1936)&oldid=53549 (accédée le 27 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.