Boursier, Léon Auguste (mort entre 1881 et 1883)

De Une correspondance familiale

En 1857, alors qu’elle est à Montataire, près de Creil, chez ses cousins Fröhlich, Caroline Duméril signale des rencontres avec M. Boursier. Il s’agit très probablement du docteur Boursier, dont les écrits apparaissent sous les prénoms de Léon Auguste (BNF : thèse, 1844), Léon (BIUM : Souvenirs biographiques, 1881), Auguste (BNF : histoire de Creil, 1883), voire Louis Auguste (BIUM : thèse, 1844).

Léon Auguste Boursier soutient sa thèse de médecine à Paris, en février 1844 : De la ténotomie appliquée aux rétractions des doigts. Il décède avant la parution, en 1883, de son ouvrage Histoire de la ville et châtellenie de Creil (Oise). Topographie. Domaine. Institutions civiles et religieuses. Chapitre de Saint-Évremond.



Pour citer cette page

« Boursier, Léon Auguste (mort entre 1881 et 1883) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Boursier,_L%C3%A9on_Auguste_(mort_entre_1881_et_1883)&oldid=41637 (accédée le 30 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.