Bosvy, Marguerite Geneviève (1845-1900) et ses proches

De Une correspondance familiale


En 1873 Marie et Emilie Mertzdorff viennent vivre à Paris chez leur tante Aglaé Desnoyers et son époux Alphonse Milne-Edwards. Elles fréquentent le cours des dames Boblet-Charrier et reçoivent à domicile les leçons de professeurs de piano, calligraphie, Allemand, etc. Mlle Bosvy est leur professeur d’arithmétique (et de français).

Par l’état-civil de Paris, nous savons que Marguerite Geneviève Bosvy est née le 9 mars 1845. Elle est la fille de Jacques Sébastien Bosvy, inspecteur des contributions indirectes (né vers 1801, décédé le 29 octobre 1858) et d'Anne Louise Augustine de Malbranche (née vers 1811). Marguerite Geneviève Bosvy est décédée le 28 décembre 1900 ; elle est alors célibataire, professeur de français, domiciliée 8 avenue Villars (7e arrondissement).

Marguerite Geneviève Bosvy a au moins une sœur, Marie Louise Bosvy, née à Paris le 22 octobre 1842, décédée après 1900.



Pour citer cette page

« Bosvy, Marguerite Geneviève (1845-1900) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bosvy,_Marguerite_Genevi%C3%A8ve_(1845-1900)_et_ses_proches&oldid=54182 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.