Bernard, Auguste (1824-1883)

De Une correspondance familiale

L’élection en 1876 d’Auguste Bernard (« le maire de Nancy ») comme sénateur, est mentionnée par Emilie Mertzdorff, épouse d’Edgar Zaepffel ; celui-ci est alors conseiller à la préfecture de Nancy.

Auguste (Joseph Emile) Bernard (1824-1883), inscrit au barreau de Nancy en 1845, est conseiller municipal, puis adjoint au maire de 1852 à 1857. Il opte pour la France en 1871, et est nommé maire de Nancy en 1872. Rallié à la République conservatrice, Auguste Bernard est élu Sénateur le 30 janvier 1876 et réélu le 5 janvier 1879. Il siége au centre-gauche.

Auguste Bernard épouse en 1850, dans les Vosges, Adélaïde Houillon (1828). Ils ont un fils Auguste Maurice Antoine Bernard (1860-1883) marié en 1883 à Nancy avec Claire Alice La Flize (née en 1862).
Auguste Bernard (1824-1883) a une sœur, Marie Catherine Aglaé Bernard (1825-1906) qui épouse en 1845, à Nancy, Marie Jean Baptiste Alphonse Contal (1818-1893), médecin. Leur fils Marie Joseph Antoine Edmond Contal (né en 1846), épouse en 1873 Alice Louise Marie Valdruche de Montrémy (née en 1848).



Pour citer cette page

« Bernard, Auguste (1824-1883) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bernard,_Auguste_(1824-1883)&oldid=41582 (accédée le 9 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.