Bacquet, Paul (1881-1949)

De Une correspondance familiale


Venu à Boulogne en 1910 pour rattraper une année scolaire insuffisante, Michel Froissart est « mis en rapport par son professeur avec le président d’un tennis qui n’est autre que Paul Bacquet » (lettre du Mercredi 31 août 1910).

Paul (Joseph Louis Antoine) Bacquet, né en 1881 à Desvres (pas-de-Calais), est le fils de Paul Louis Désiré Bacquet (notaire, suppléant au juge de paix) et de Marie Hélène Level. Avocat, il devient bâtonnier du barreau de Boulogne-sur-Mer. Paul Bacquet est élu conseiller municipal de la ville et nommé adjoint au maire en 1925. Dans ses fonctions, il se consacre à l'amélioration de la condition ouvrière et plus particulièrement à l'accès des ménages modestes à la propriété immobilière. En 1932, il se présente aux élections législatives sous les couleurs de l'Alliance démocratique (parti libéral et modéré de la Troisième République). Député Républicain de gauche (1932-1936), puis de l'Alliance des républicains de gauche et des radicaux indépendants (1936-1942), ses interventions portent essentiellement sur des questions économiques. En 1939, il est élu au conseil général du Pas-de-Calais. En 1940, il ne prend pas part au vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Sous l'Occupation, il est membre du Conseil national instauré par Vichy. Il abandonne ensuite définitivement la vie politique et meurt en 1949 à Boulogne-sur-Mer.



Pour citer cette page

« Bacquet, Paul (1881-1949) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bacquet,_Paul_(1881-1949)&oldid=55609 (accédée le 29 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.