1862 - Testament d'Alexandrine Brémontier-Duméril

De Une correspondance familiale

Extrait des dernières dispositions de Madame Alexandrine Duméril-Brémontier[1] (née le 2 Avril 1819, décédée le 7 février 1862).

Cinq jours avant sa mort.

Je destine à ma sœur, tendre et dévouée, Eugénie Duméril[2], mon nécessaire à ouvrage en or.

Je donne à ma nièce Adèle Duméril un bracelet, orné d’émeraude et perles, reçu dans ma corbeille de mariage.


Pour citer cette page

« 1862 - Testament d'Alexandrine Brémontier-Duméril », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=1862_-_Testament_d%27Alexandrine_Br%C3%A9montier-Dum%C3%A9ril&oldid=28753 (accédée le 29 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.

  1. Alexandrine Brémontier, épouse de Charles Auguste Duméril.
  2. Eugénie Duméril, épouse d'Auguste Duméril, belle-sœur d'Alexandrine.