Vogt, Ignace (vers 1825-après 1891) et son épouse

De Une correspondance familiale

Dans les années 1860-1870, Charles Mertzdorff nomme plusieurs fois son cocher, « Vogt ». Il s'agit d'Ignace Vogt.

Le recensement de 1866 mentionne à Vieux-Thann Ignace Vogt, cocher, âgé de 40 ans, son épouse Marie Anne Capon (33 ans) et leurs deux fils Robert (9 ans) et Jean Jacques (5 ans).
Le fils aîné, Robert Vogt fonde une famille à Vieux-Thann dans les années 1880 avec une demoiselle Klein.
L'état-civil mentionne la naissance d'autres enfants :
- Marie Julie Vogt, née le 16 octobre 1870 ; elle se marie à Vieux-Thann le 22 novembre 1891 avec Leo Boshard de Steinbach
- Jules Vogt (né le 9 octobre 1872)
- Franz Xaver Vogt (né le 20 décembre 1874).
Ces actes précisent que Ignace Vogt est né à Rodersheim (vers 1824) et Marie Anne Capon, à Orschirih (vers 1833).



Pour citer cette page

« Vogt, Ignace (vers 1825-après 1891) et son épouse », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Vogt,_Ignace_(vers_1825-apr%C3%A8s_1891)_et_son_%C3%A9pouse&oldid=42386 (accédée le 1 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.