Toussaint, Henri (né en 1848- mort après 1920)

De Une correspondance familiale

En février 1916, Emilie Mertzdorff-Froissart mentionne que Guy Colmet Daâge travaille pour « M. Toussaint, aux Nouvelles du Soldat ».

Henri Toussaint, né à Marseille en 1848, licencié en droit (Dijon, 1868), devient avocat à la Cour d'appel de Paris. Il préside une œuvre de recherche des disparus, les Nouvelles du soldat. Les membres de cette œuvre, délégués par les familles, surveillent l’exhumation des corps des soldats enterrés loin des leurs, en présence également d'un représentant du Service de restitution des corps, fonctionnaire qui dépend du ministère des Pensions.



Pour citer cette page

« Toussaint, Henri (né en 1848- mort après 1920) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Toussaint,_Henri_(n%C3%A9_en_1848-_mort_apr%C3%A8s_1920)&oldid=42347 (accédée le 20 avril 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.