Tenthorey, Victor (1878-1961)

De Une correspondance familiale

Au moment de la Première Guerre, Guy de Place est en relation d’affaires avec « Tenthorey ».

Victor Tenthorey naît à Bitschwiller-lès-Thann dans une famille originaire de Suisse. À 20 ans, il entre au tissage Fluhr, à Thann, avant de fonder en 1901 une maison de représentation à Épinal. Agent de la maison anglaise Butterworth et Dickinson, il vend aux manufacturiers vosgiens des milliers de métiers à tisser. Il crée un peu plus tard un département spécialisé dans l’installation de systèmes de récupération et de retour automatique aux chaudières des zones de purge.

Engagé volontaire pendant la guerre, Victor Tenthorey combat dans l’infanterie. A partir de 1919, il reprend des sociétés de l’industrie textile qui sont en difficulté et contrôle bientôt les établissements Kiener d’Eloyes, Febvrel de Jarménil, la filature Gauthier de Golbey, les tissages Nancé du Saulcy-Senones, l’usine Herzog du Val d’Ajol et la Société cotonnière de Thann. Victor Tenthorey devient président des tisseurs vosgiens (1924), président du Syndicat cotonnier de l’Est (1932) puis président national du Syndicat général de l’Industrie cotonnière française (1938). Il préside la Chambre de commerce d’Épinal de 1926 à 1960. Son gendre Jean Dubief, physicien et ingénieur, lui succède à la tête du groupe textile.

[D’après G. Poull, Dictionnaire des Vosgiens célèbres et L’industrie textile vosgienne]



Pour citer cette page

« Tenthorey, Victor (1878-1961) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Tenthorey,_Victor_(1878-1961)&oldid=42335 (accédée le 7 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.