Souplet, Ephraïm (1835-1896)

De Une correspondance familiale

Au printemps 1884 la famille de Fréville, dont Marie Mertzdorff-de Fréville enceinte, part s'installer à Launay près de Nogent-le-Rotrou (Eure et Loir). C'est là que naît Charles de Fréville le 6 juillet 1884, avec les soins du docteur Ephraïm Souplet.

(Léocadie) Ephraïm Souplet, né dans la Somme en 1835, fait des études de médecine. Il présente sa thèse à Paris en 1873 : De l'emploi du bain tiède dans quelques maladies de poitrine et, en particulier, dans la phtisie pulmonaire. Plus tard, il publie une étude : L'Industrie nourricière dans le Perche et la loi Roussel (Nogent-le-Rotrou, 1891).

Ephraïm Souplet et son épouse Clotilde Marie Brasseur (née vers 1849 dans la Somme) ont deux enfants :

Claire Marguerite Souplet, née en 1877

Maurice Paul Souplet, né en 1880, pharmacien.

Ephraïm Souplet décède à Nogent-le-Rotrou en 1896.



Pour citer cette page

« Souplet, Ephraïm (1835-1896) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Souplet,_Ephra%C3%AFm_(1835-1896)&oldid=29285 (accédée le 5 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.