Rigollot (famille)

De Une correspondance familiale

André Marie Constant Duméril cite plusieurs membres de la famille Rigollot dans les années 1809-1815, qu’ils se chargent de transmettre du courrier entre Amiens et Paris ou reçoivent une publication scientifique.

M. Rigollot est un célèbre médecin d’Amiens. Il s’agit possiblement de Marc Edme Rigollot (né en 1749 - mort à Amiens le 30 septembre 1832).

On a plus de renseignements sur son fils Marcel Jérôme, médecin et archéologue, né à Doullens en 1786, mort à Amiens en 1854. Marcel Jérôme Rigollot est étudiant à l’École de médecine de Paris (1803) puis pratique la chirurgie dans les hôpitaux militaires. Il est reçu docteur en médecine (1809), abandonne temporairement les armées et revient à Amiens (1810-1813). Il exerce ensuite comme médecin de la Grande armée (1813 : Görlitz, Waldheim, Dresde, Mayence), attaché aux hôpitaux de Metz, Château-Thierry et Meaux (1814), puis à Amiens (1815). De 1820 à 1854 il professe à l’Hôtel-Dieu d’Amiens. Parallèlement, il est membre du conseil municipal d’Amiens (à partir de 1831) et mène des recherches comme archéologue, numismate, historien de l’art et historien (histoire locale). Il concourt à la formation de la Société d’archéologie du département de la Somme (1836), devenue un peu plus tard Société des antiquaires de Picardie, qu’il préside sept fois jusqu’en 1853. Il a laissé de nombreuses publications.



Pour citer cette page

« Rigollot (famille) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Rigollot_(famille)&oldid=42250 (accédée le 25 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.