Richard, Ernest (1843-1916)

De Une correspondance familiale

Dans une lettre du 10 novembre 1881 Émilie Mertzdorff mentionne un « grand dîner » chez les Milne-Edwards où sont invités les participants à l'expédition du Travailleur, autour de son commandant Ernest Richard.

Ernest Richard, né en Vendée, entre à l'École navale en 1860. Aspirant (1862), il est affecté au port de Lorient et devient successivement enseigne de vaisseau (1866), lieutenant de vaisseau (1871), capitaine de frégate (1883), capitaine de vaisseau (1889), contre-amiral (1897) et vice-amiral (1900).

Il participe à diverses expédition et missions spécifiques : sur l'aviso Le Travailleur (1879), le croiseur Rigault de Genouily (1884), l'escadre d'Extrême-Orient (1885), la division navale du Levant (1886), le croiseur Sfax (1891), la division navale de l'océan indien (1892), la division navale de l'Atlantique (1899), l'escadre d'Extrême-Orient (1905).

Tout au long de sa carrière, qui se termine en 1908, il collabore avec ministres et amiraux. Retiré en Vendée, il devient maire de sa commune, Saint-Cyr-en-Talmondais.

Notes




Pour citer cette page

« Richard, Ernest (1843-1916) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Richard,_Ernest_(1843-1916)&oldid=42956 (accédée le 29 février 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.