Pieaux, Louis Michel (1815-1903) et sa famille

De Une correspondance familiale

A partir de 1869 Eugénie Desnoyers mentionne plusieurs fois « Michel » dans ses lettres à son époux Charles Mertzdorff ou à sa sœur Aglaé. Il s’agit de Louis Michel Pieaux, jardinier chez les Desnoyers, très apprécié; il est le fils de Jacques Pieaux. Dans les registres de l'état-civil le nom est parfois orthographié Piaux ou Pieau.

Jacques Pieaux († 1819) épouse en 1810 Louise Nocturne ; ils ont deux fils :

1- François Piaux né à Saint-Pierre-la-Bruyère (Orne) le 21 décembre 1812, décède à Nogent-le-Rotrou en 1881. Il épouse Marie Louise Gouin, qui décède avant lui. Il est jardinier.

2- Louis Michel Pieaux, né à Saint-Pierre-la-Bruyère le 7 mai 1815, décède à Nogent-le-Rotrou en 1903. Il est garde particulier. Il épouse à Nogent-le-Rotrou, le 23 juin 1837, Louise Jeanne Françoise Peltier, elle-même née le 3 août 1812 à Argenvilliers (Eure-et-Loir) ; elle décède avant son mari. Louis Michel Pieaux et Louise Jeanne Peltier ont un fils, Louis François Pieaux, né le 28 mars 1838. Ce fils est déclaré avec ses parents dans les recensements de 1851 et 1856. En 1851 il y a aussi une nièce de 7 ans Madeleine Renard. Dans les recensements postérieurs à 1856, Louis Michel Pieaux et son épouse vivent seulement avec une domestique : en 1866, c’est Ambroisine Brouard, âgée de 18 ans ; en 1876, Éléonore Lebeau, 17 ans.  

[Voir la monographie sur les personnes employées par les Desnoyers]



Pour citer cette page

« Pieaux, Louis Michel (1815-1903) et sa famille », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Pieaux,_Louis_Michel_(1815-1903)_et_sa_famille&oldid=51411 (accédée le 28 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.