Peignot, Madeleine (1899-1944) et sa famille

De Une correspondance familiale

Madeleine Peignot épouse Michel Froissart en 1922.
Madeleine Peignot est la fille de Georges Peignot (1872-1915) et la petite-fille de Gustave Peignot (1839-1899) ; une famille de fondeurs de caractères d'imprimerie.

Gustave Peignot, ingénieur des Arts et Métiers, responsable des caractères dans la fonderie familiale, épouse en 1865 Marie Laporte (1847-1922) ; ils ont huit enfants :
1- Jeanne Peignot (1866-1939), épouse en 1886 Charles Tuleu (1849-1934), héritier de la fonderie de caractères Deberny
2- Robert Peignot (1868-1913), ingénieur
3- Julia Peignot (1869-1967), épouse en 1891 Paul Payet (1869-1926), dirigeant dans une société de chemins de fer
4-André Peignot (1878-1914), marié avec Marie Henriette Jacquet
5- Georges (Louis Jean Baptiste) Peignot (Paris, 24 juin 1872-28 septembre 1915, adjudant dans l'infanterie coloniale) Voir ci-dessous
6-Suzanne Peignot (1881-1881)
7- (Gustave) Lucien Peignot (9 janvier1884-29 juin 1916, lieutenant dans l'artillerie)
8- Rémi (Jean) Peignot (Paris, 14 février 1888-15 mai 1915, maréchal des logis dans l'artillerie)

Georges Peignot, gérant de la Fonderie G. Peignot & Fils, est un créateur de polices de caractères (dont le Grasset, le Cochin ou le Garamond-Peignot) et un fondeur de caractères d'imprimerie. La Fonderie G. Peignot & Fils devient par fusions, en 1923, la Fonderie Deberny et Peignot, entreprise de caractères typographiques.

En 1896 Georges Peignot (1872-1915) épouse Suzanne Chardon (1876-1962), fille d’un imprimeur taille-doucier, responsable des impressions de la chalcographie du Louvre. Le couple Peignot-Chardon a quatre enfants :
- Charles Peignot (1897-1983), fondateur en 1927 de la revue Arts et métiers graphiques, gérant de Deberny et Peignot. De 1920 à 1933 il est l'époux de la cantatrice Suzanne Peignot, née Rivière (1895-1993) ; ils ont trois enfants, dont Jérôme Peignot, écrivain et spécialiste de la typographie
- Madeleine Peignot (1899-1944). Elle épouse Michel Froissart (1891-1946) en 1922 ; ils ont 7 enfants : Laurent Froissart (1923-1985) ; Jean-Luc (né en 1924) ; Alix (1925-1994) ; Véronique (née en 1927) ; Bertrand (né en 1928) ; Dominique (né en 1930) ; Anne (née en 1935)
- Geneviève Peignot (1900-1993)
- Colette (dite Laure) Peignot (1903-1938), poétesse, mariée avec George Bataille ; mariée avec Boris Souvarine ; mariée en 1926 avec Jean Bernier.

[On pourra consulter : Jean-Luc Froissart, L'Or, l'âme et les cendres du plomb : l'épopée des Peignot, 1815-1983, 2004.]



Pour citer cette page

« Peignot, Madeleine (1899-1944) et sa famille », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Peignot,_Madeleine_(1899-1944)_et_sa_famille&oldid=42177 (accédée le 30 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.