Moulins, Georges de (1850-1905) et son épouse Caroline d'Amieu de Beaufort

De Une correspondance familiale

Marie Mertzdorff et son époux Marcel de Fréville vont au théâtre « avec M. et Mme de Moulin » (lettre du 11 décembre 1881). Il s'agit possiblement de Georges de Moulins et son épouse Caroline d'Amieu de Beaufort.

(Antoine Marie) Georges de Moulins est né à Bordeaux en 1850, fils de Gabriel de Moulins, chef de division à la mairie (il semble qu'il a publié des statistiques socio-médicales) et de Jeanne Amanda Poitevin. George de Moulins, négociant, est directeur du "Médocain" puis collabore au "Nouvelliste", journal monarchiste.

En 1874, à Bordeaux, Georges de Moulins épouse Caroline d'Amieu de Beaufort (1849-1899), née à Batignolles-Monceau (commune de la Seine partiellement rattachée à Paris en 1860), fille de François Achille d'Amieu de Beaufort (1819-1901) commissaire du chemin de fer à Bordeaux, et de Marie Jeanne Anne Monique Abadie (vers 1830-1893).

Georges de Moulins et Caroline d'Amieu de Beaufort ont un fils, Charles de Moulins (1874-1967) qui en 1954 prend le nom de "de Moulins d'Amieu de Beaufort".

Notes




Pour citer cette page

« Moulins, Georges de (1850-1905) et son épouse Caroline d'Amieu de Beaufort », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Moulins,_Georges_de_(1850-1905)_et_son_%C3%A9pouse_Caroline_d%27Amieu_de_Beaufort&oldid=42951 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.